Notre-Dame de Paris, de Victor Hugo (1831)

notredamedeparisTitre : Notre-Dame de Paris

Auteur : Victor Hugo

Année : 1831

Genre : Classique

Histoire :

A la fin du Moyen-Age, Paris. Des personnages se croisent, passionnément et parfois violemment : la populace parisienne mais surtout la jeune bohémienne Esmeralda, le capitaine Phoebus, l’étrange archidiacre Jehan Frollo et tout en haut de la cathédrale de Notre-Dame, le bossu Quasimodo…

Critique :

Après avoir été durant l’enfance une adepte du merveilleux film de Walt Disney « Le bossu de Notre-Dame », il fallait bien retourner à l’oeuvre de l’origine, en l’occurrence celle de Victor Hugo. De ses romans (et non pas de ses pièces de théâtre ou de sa poésie, soyons bien d’accord!), « Les Misérables » m’avaient un peu rebutée et je n’avais réussi qu’à lire les 70 premières pages. Pourtant,  « Notre-Dame de Paris » était sur ma PAL et elle y est restée comme faisant partie de livres que je voulais à tout prix lire. C’est maintenant chose faite, et je suis bien contente. Victor Hugo, sauf pendant quelques passages un peu longs (surtout lorsqu’on ne connaît pas trop Paris, ses rues, etc…), m’a totalement transportée dans le Paris de la fin du Moyen-Age. Malgré le temps qu’il m’a fallu pour lire son œuvre , c’était un plaisir de se replonger à chaque fois dans le quartier de Notre-Dame de Paris. Forcément, j’avais quelques images du dessin-animé en tête, mais elles m’ont seulement aidé à me représenter l’architecture qu’avait le Paris de l’époque. Car l’histoire, même si elle ressemble au scénario de Disney dans les grandes lignes, comporte cependant beaucoup d’autres personnages et d’autres éléments très intéressants qui rendent le récit encore plus prenant et tragique. Car « Notre-Dame de Paris » est une histoire tragique et terrible, mais aussi sublime et émouvante, par des personnages et surtout des scènes inoubliables qui nous emportent dans un tourbillon d’émotions. Une lecture dont on ne sort pas indemne !

Publicités