Mort à la Fenice, de Donna Leon (1992)

mortalafeniceTitre : Mort à la Fenice (titre : Death at La Fenice)

Auteur : Donna Leon

Année : 1992

Genre : Policier

Histoire :

Ce soir, à Venise, on joue la Traviatta à la Fenice, avec le célèbre chef d’orchestre Wellauer à la baguette. Alors que le troisième acte doit commencer, on attendait l’homme, qui ne vient pas…Il est retrouvé mort dans sa loge, empoisonné au cyanure. Le commissaire vénitien Guido Brunetti est alors appelé pour retrouver le coupable…

Critique :

Depuis longtemps, des personnes de ma famille me vantaient les mérites du commissaire Brunetti et ont réussi à m’intriguer. Du coup, je me suis lancée et je ne suis pas déçue. Sans être un roman policier d’exception, Mort à la Fenice (et ce sera sûrement le cas pour les livres suivants, qui sont plusieurs dizaines, publiés depuis 1992) a le mérite d’avoir un cadre original qu’est Venise, ainsi qu’un commissaire attachant et drôle. Le style d’écriture est fluide et nous plonge très bien dans ce livre intéressant, au dénouement terrible. Les tomes suivants vont donc aller sur ma PAL, et j’ai hâte de savoir si Donna Leon a confirmé ou non, et de découvrir un peu plus le commissaire Brunetti qui j’espère sera d’autant plus creusé au fur et à mesure de la série des livres.

Un bon roman policier à lire idéal pour se divertir, sans être un chef d’œuvre.

Publicités