Le Monde de Sophie, de Jostein Gaarder (1991)

lemondedesophieTitre : Le Monde de Sophie (titre original : Sofies Verden)

Auteur : Josten Gaarder

Année : 1991

Genre : Roman philosophique

Histoire :

Sophie a 15 ans et vit avec sa mère, pendant que son père travaille loin d’elles. Un jour, alors qu’elle rentre de l’école, elle découvre dans sa boîte aux lettres un message anonyme qui lui est destiné et où il est écrit : « Qui es-tu ? », puis une autre qui lui demande « D’où vient le monde ? ». C’est en fait la première d’autres lettres qui la mèneront à découvrir la philosophie.

Critique :

En écrivant ce livre sous forme d’une fiction, Josten Gaarder voulait expliquer de manière ludique ce qu’était la philosophie, d’où elle venait et quelle avait été son évolution au cours des siècles, avec les différents mouvements et grandes figures. Je ne vais pas être tendre avec ce roman qu’on m’avait pourtant conseillé et dont j’avais entendu beaucoup d’avis positifs.

Tout d’abord, j’ai appris peu, du moins pas beaucoup plus qu’en cours de philosophie, surtout qu’en voulant être ludique, Gaarder ne creuse pas énormément non plus. J’attendais quand même avec impatience les « passages philosophiques », parce que la fiction qui les englobe m’a ennuyée. Le souci vient principalement du style d’écriture, qui est vraiment celui d’un livre pour adolescents et qui n’est pas beau du tout. Peut-être le problème vient-il de la traduction. Quoi qu’il en soit, l’histoire de Sophie est totalement tirée par les cheveux, et même si Gaarder a pourtant au départ une bonne idée (quel monde est réel ? Peut-on se fier aux sens ?, etc…), le style enfantin ne rend pas du tout la chose crédible et la rend même ridicule. Du coup, j’ai été bien contente de finir l’histoire de la philosophie, de refermer enfin ce livre et d’aller plutôt me plonger dans mes cours de philosophie.

Publicités