Limonov, d’Emmanuel Carrère (2011)

limonovTitre : Limonov

Auteur : Emmanuel Carrère

Année : 2011

Genre : Biographie romancée

Prix : Prix Renaudot 2011

Histoire :

Edouard Limonov, figure littéraire et politique emblématique russe, a eu une vie d’exception. Depuis sa naissance et son enfance sous le régime de Staline, Carrère raconte son parcours dans la Russie de la deuxième moitié du Xxème siècle, avec ses œuvres écrites, ses femmes, ses rêves de gloire.

Critique :

Si Limonov ne fera pas partie de mes romans favoris, il reste néanmoins un véritable choc. Je suis née après la chute de l’URSS et je connais l’Histoire russe de manière très très superficielle, mais j’ai été véritablement happée par ce voyage dans la Russie (et les Etats-Unis) vue par Limonov et Carrère, même si j’ai été parfois un peu perdue par tous les noms et les événements historiques. Cependant, l’élément le plus extraordinaire du livre est le personnage de Limonov lui-même. Il y avait bien longtemps que je n’avais pas croisé un personnage aussi marquant et complexe. On ne peut ni l’aimer ni le détester. On ne peut s’empêcher de froncer les sourcils en découvrant certaines de ses prises de positions et actes, notamment à Sarajevo (ce qui avait déjà scandalisé à l’époque). Limonov est également sûr de lui et peut paraître parfois antipathique. Pourtant, Carrère qui semble lui aussi partagé à certains moments sur son ressentiment pour le dissident nous donne envie de le suivre, de la comprendre. On finit par avoir envie qu’il réussisse et quoiqu’il en soit sur ce qu’on pense de lui à la fin du roman, on ne peut que avoir été marqué profondément par cette homme à la personnalité et à l’engagement très forts. Quant au style de l’auteur, Carrère utilise une écriture parfois documentaire et didactique, mais pourtant très agréable. N’hésitant pas non plus à donner son avis et des indications sur son propre parcours, il réussit le pari de cette biographie qui semble toujours être entre fiction et réalité, tout en rajoutant parfois de l’humour noir ou cynique qui apporte aussi beaucoup, notamment au personnage principal. Un roman très marquant et très intéressant à lire qui a eu le prix Renaudot en 2011 et qui le mérite !

Publicités

4 réflexions sur “Limonov, d’Emmanuel Carrère (2011)

  1. Bonjour, je découvre ton blog grâce à ta visite sur le mien ! J’espère que tu vas le continuer, ce blog, car il est vraiment bien. J’aime beaucoup Carrère puisque je lui ai même emprunté le titre d’un de ses livres pour mon blog !

    • Merci beaucoup, et le tien aussi ! 😀
      Pour l’instant, Limonov est le seul que j’aie lu de cet auteur mais ça me donne envie de continuer (peut-être par D’autres vies que la mienne :p) !

  2. Bonjour, j’ai été moi aussi saisi à la lecture du Limonov de Carrère.
    J’ai alors voulu en savoir plus sur le véritable Edouard Limonov.
    Et quelle ne fût ma surprise de découvrir que le bonhomme est encore plus extraordinaire, « bigger than life », et assez différent de ce que raconte Carrére.
    Résultat : un site très complet consacré au vrai Limonov, TOUT SUR LIMONOV, avec quantité de photos, vidéos, analyses plus étonnantes les unes que les autres :
    http://www.tout-sur-limonov.fr/

    .

    • Bonjour,
      Merci beaucoup pour ce conseil de site, qui a l’air en effet très complet ! C’est extraordinaire de pouvoir faire des parallèles entre ce qui semblait parfois irréel ou fictionnel dans le roman et trouver pourtant sur ce site les vraies photos ou reportages dont Carrère parle dans son livre !
      Il faut également que je me plonge dans les livres écrits par Limonov !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s