Le Malade imaginaire, de Molière (1673)

lemaladeimaginaireTitre : Le Malade imaginaire

Auteur : Molière

Année : 1673

Genre : Théâtre, classique, comédie

Histoire :

Argan est un homme qui est persuadé d’être malade et qui décide de marier sa fille à un médecin. Mais sa fille est amoureuse d’un autre…La moqueuse servante Toinette décide alors d’arranger les choses…

Critique :

Le Malade imaginaire, dernière pièce de Molière, me réconcilie avec un des dramaturges français les plus connus. J’avais détesté Le Misanthrope et Le bourgeois gentilhomme, décrochant à peine un sourire, les personnages ne m’intéressant pas ni même l’intrigue. Mais cette dernière œuvre m’a beaucoup surprise : dès le début, les personnages sont attachants, même les secondaires. L’intrigue est simple (mais sans l’être trop, c’est positif, au contraire),  intéressante, sans avoir trop de personnages, et surtout, et c’est ce qu’on attendrait quand même de Molière : c’est drôle ! La servante Toinette se permet des commentaires moqueurs et très comiques, et Argan, obsédé par sa soi-disant maladie et se sentant assailli de partout, est hilarant, notamment lors de passages jouant sur le comique de répétitions, avec deux personnages se répondant très rapidement et se confrontant par la parole, mais Argan étant généralement dépassé. Molière est également extrêmement critique envers les médecins et se met même en abîme dans la pièce, le personnage d’Argan se fâchant contre cet auteur qui n’aurait donc pas honte de se moquer ainsi des médecins !

Le Malade imaginaire est donc une belle surprise, dernière pièce de Molière mais qu’il faudrait peut-être lire en premier, car elle semble être plus aboutie que d’autres tout aussi connues mais moins intéressantes.

Publicités

9 réflexions sur “Le Malade imaginaire, de Molière (1673)

  1. J’adore cette pièce, je la trouve hilarante à chaque fois ! (j’aime bine le Misanthrope perso, je trouve ce personnage très marrant mais pas encore lu le bourgeois gentilhomme !) Sinon, l’une de mes favorites c’est l’Avare, apprécies tu celle ci ?

    • Il me semble que je ne l’ai pas encore lue ou alors il y a très longtemps (et j’ai vu l’adaptation avec Louis de Funès quand j’étais petite ^^). Vu ma « réconciliation » avec Molière, je compte bien la lire, ainsi que Tartuffe qui est déjà dans ma bibliothèque. :p

    • Si les autres pièces de Molière me plaisent également, je réessayerais Le bourgeois gentilhomme 🙂 (c’est le genre du comédie-ballet qui m’avait bloqué je pense, il est moins présent dans Le Malade imaginaire).

  2. Pour être honnête, je n’ai jamais été une fana de Molière… Honte à moi. Mais si tu dis que ce livre t’as réconcilié avec le dramaturge alors peut être que le miracle aura effet sur moi aussi!

    • Ce n’est pas une honte ! 😉
      Le Malade imaginaire est peut-être plus abordable en fait, parce que plus drôle, avec des rebondissements, etc… 🙂

  3. La pièce a donné lieu à un terme médical avec Argan dans sa souche, venu du malade imaginaire qui était un hypocondriaque en puissance 😀

    J’avais bien aimé le bourgeois, au théâtre, moi.

    • C’est vrai que bien mises en scène et bien jouées, les pièces de Molière doivent être géniales ! Je n’ai pas encore eu la chance de voir du Molière sur scène, pour ma part :/

      • Attention, c’était une petite troupe, j’étais jeune et c’était avec l’école qu’on avait été voir deux pièces, mais malgré mon jeune âge, j’avais bien aimé et c’était une agréable surprise, moi qui pensais me faire ch*** !! 😀

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s