La Dame aux camélias, d’Alexandre Dumas fils (1848)

ladameauxcameliasTitre : La Dame aux camélias

Auteur : Alexandre Dumas fils

Année : 1848

Genre : Romance, classique

Histoire :

Armand Duval, un jeune bourgeois, tombe un jour amoureux d’une courtisane nommée Marguerite Gautier. Cet amour est réciproque mais leur histoire d’amour devient vite impossible…

Critique :

La Dame aux camélias est considéré comme le chef d’œuvre d’Alexandre Dumas fils et fut inspiré par son histoire d’amour avec la courtisane parisienne Marie Duplessis. Ce roman est vraiment un grand classique français à ne pas manquer, qui a d’ailleurs inspiré le non moins célèbre opéra de Guiseppe Verdi, La Traviata.

L’histoire d’amour entre Armand Duval et Marguerite Gautier est vraiment très belle, bien qu’impossible. C’est là l’enjeu du récit : comment pourraient-ils « échapper » aux conventions pour vivre leur amour pleinement ? En plus de cette histoire romantique, c’est donc une peinture impressionnante de la vie mondaine parisienne qui est faite par Dumas fils. Celui-ci aborde aussi le sujet des courtisanes de l’époque, qui vivaient grâce aux « dons » de leurs riches amants. Justement, dans La Dame aux camélias, Marguerite devrait renoncer à cela et à son coûteux train de vie. Mais cela suffira-t-il ? Dans ce roman, les deux amants doivent donc choisir entre la « raison » et la passion.

La seule chose que je regrette après la lecture de La Dame aux Camélias, ce sont les nombreux « je te quitte moi non plus » qui m’ont rapidement lassée. Tout au long du livre, des problèmes viennent entraver les projets amoureux de Marguerite et d’Armand, et à chaque fois, ce sont des fuites, des pleurs, des retrouvailles.

Le roman d’Alexandre Dumas fils reste cependant un très beau récit, court et facile à lire que je vous encourage à découvrir si vous ne l’avez encore jamais lu.

A noter également que beaucoup de grandes actrices ont interprété le rôle de Marguerite Gautier dans des adaptations du livre :

  • Sarah Bernhardt en 1912, dans un film d’André Calmettes et Henri Pouctal
  • Greta Garbo dans le film « Le Roman de Marguerite Gautier », de George Cukor (1936)
  • Abel Gance en a également fait un film en 1934

Ainsi que bien d’autres adaptations avec Isabelle Huppert ou Lillian Gish.

Le film « Moulin Rouge » de Baz Luhrman avec Nicole Kidman et Ewan McGregor (2001) s’en inspire très librement.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s