Ruy Blas, de Victor Hugo (1838)

ruyblasTitre : Ruy Blas

Auteur : Victor Hugo

Année : 1838

Genre : Théâtre (drame romantique)

Histoire :

L’histoire de Ruy Blas se passe dans l’Espagne du XVIIème siècle. Ruy Blas est le « laquais » de Don Sallustre, un marquis qui vient d’être exiler. Celui-ci demande alors à son valet de se faire passer pour son cousin, Don César de Bazan, et de séduire la Reine d’Espagne pour se venger. Mais Ruy Blas est vraiment amoureux de la Reine…

Critique :

Je ne lis pas beaucoup de pièces de théâtre (grossière erreur de ma part, je sais), je préfère lorsqu’elles sont jouées pour de vrai. Et je suis rarement touchée lorsque j’essaie d’en lire une. Pour Ruy Blas, c’est grâce à mon cours de français que j’en ai fait la lecture. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre au départ. Etait-ce un drame romantique comme Le Roi s’amuse, également de Hugo ? Ou était-ce une comédie, parce qu’ayant vu et adoré La Folie des Grandeurs, j’avais vu qu’il s’agissait d’un film inspiré de Ruy Blas ? Pour finir, j’ai découvert que la pièce était un véritable drame romantique. Contrairement à mon habitude, j’ai même été émue par l’histoire et par le destin tragique du personnage principal, qui est soumis à la fatalité.

Victor Hugo, dans la préface du livre, déclare vouloir que sa pièce plaise à trois types de personnes : la foule, les femmes et les penseurs. Ruy Blas est en effet un mélange des genres, tantôt comique, tantôt tragique. J’ai l’impression de faire partie des trois sortes de lecteurs, parce que j’ai aimé tous les aspects de la pièce : la passion et l’histoire d’amour (vouée à l’échec) du personnage éponyme et de la Reine, mais aussi de la méditation qui est faite sur la condition humaine, grâce aux différents personnages. Si je puis dire, chacun « trouvera son compte » en lisant cette œuvre du grand écrivain français. Pour les lecteurs qui (comme moi, d’ailleurs) ont parfois peur de s’ennuyer en lisant une pièce de théâtre, qu’ils n’hésitent pas. Ruy Blas tire très rarement en longueur, il y a tout le temps des actions et des rebondissements qui rendent la lecture encore plus passionnante.

Vous l’aurez compris, je conseille donc cette pièce d’Hugo, ne serait-ce par curiosité, pour découvrir ce qu’est un drame romantique.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s